"Indomptable Afghanistan", avec Florent Marcie et Rémy Ourdan - Les conférences WARM sur les conflits contemporains - Mémorial de Caen

Event start: 
26.02.2015 19:00
Event end: 
26.02.2015 21:00
Location: 
Mémorial de Caen, Caen

"Indomptable Afghanistan", avec Florent Marcie et Rémy Ourdan"
Projection de "Saïa", un film de Florent Marcie (2000)
Les conférences WARM sur les conflits contemporains
Jeudi 26 février 2015 à 19h - Mémorial de Caen

L’Afghanistan occupe une place à part dans l’histoire contemporaine. Ce pays pauvre, politiquement instable, situé dans une position stratégique, facile à envahir mais difficile à gouverner, a joué le rôle de chaînon entre la fin de la Guerre froide et le début de la guerre contre le djihadisme au début du XXIème siècle. Le retrait sans gloire des troupes américaines et occidentales d’Afghanistan en décembre 2014 renvoie avec ironie à celui des Soviétiques en février 1989. Après s’être servis de la rébellion afghane pour infliger à l’URSS la défaite qui va contribuer largement à sa chute, les Occidentaux se sont retrouvés en 2001 à leur tour engagés dans l’imbroglio afghan, quoique pour des raisons différentes. Le soutien occidental aux moudjahidines afghans contre l’URSS, mené par l’intermédiaire du Pakistan et de l’Arabie Saoudite, a contribué à l’essor des courants islamistes sunnites les plus radicaux. L’essor des Talibans à la faveur de la guerre civile afghane a donné à Oussama Ben Laden et à al-Qaida la base d’où sont partis les terroristes du 11-Septembre. L’intervention occidentale contre ces djihadistes globalisés, d’abord bien accueillie par une population afghane lasse d’années de guerre, a fini par être entraînée à son tour dans une guerre civile afghane aux dimensions tribales et claniques complexes, démultipliée par la présence de troupes étrangères. Après treize ans d’intervention – la plus longue opération américaine de l’histoire des Etats-Unis – au Royaume de l’insolence, les Occidentaux, lassés par une guerre coûteuse et insoluble, se retirent dans une demi-défaite, laissant derrière eux un Etat afghan fragile face à une insurrection toujours menaçante.

Projection de "Saïa", un film de Florent Marcie (29 mn, 2000)
« C’est une ligne de front, la nuit, en Afghanistan.
Ligne de terre, d’eau, d’air, de feu.
La lune ouvre la marche des ombres, des armes.
L’ennemi taliban, si proche, provoque son adversaire par des insultes... »

Florent Marcie
Florent Marcie a débuté le photojournalisme en décembre 1989, pendant la révolution roumaine. À partir de 1994, il se consacre à la réalisation et production de films documentaires indépendants, marqués par le thème de l’homme dans la guerre. Il réalise notamment Saïa, un court-métrage expérimental sur une ligne de front en Afghanistan, projeté notamment au Museum of Modern Art (MoMA) de New York, et Itchkéri Kenti, sur la première guerre de Tchétchénie, diffusé au cinéma et devenu pour les Tchétchènes un film symbole. Son film Tomorrow Tripoli, qui raconte l'histoire d'un groupe de rebelles pendant la révolution libyenne, a été présenté en avant-première au Festival WARM de Sarajevo en 2014. Il travaille actuellement sur Commandant Khawani, le portrait d'un commandant afghan et de ses moudjahidines à travers quinze ans de guerre.

Rémy Ourdan
Rémy Ourdan est correspondant de guerre au journal Le Monde et président de la fondation WARM. Il a couvert la guerre d'Afghanistan depuis 2001.
(Rémy Ourdan remplace Adrien Jaulmes, reporter au Figaro, initialement prévu pour cette conférence et en reportage en Afrique.)

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.